Le chanteur guadeloupéen de dancehall, Young Chang MC comparaît devant les assises de Nancy

Publié le , mis à jour le
Young Chang
Laura Philippon

En prison depuis trois ans, Young Chang MC va être jugé par la cour d’assises de Nancy ce lundi 24 octobre. Le chanteur guadeloupéen de ragga dancehall est accusé de tentative d'extorsion avec actes de torture et de barbarie, enlèvement, séquestration et tentative de meurtre.

Young Chang MC, de son vrai nom Yoni Sama, va être jugé par la cour d’assises de Nancy ce lundi 24 octobre. L’année dernière, une juge d’instruction avait renvoyé l’affaire devant les assises. En prison depuis 2013, le chanteur guadeloupéen de ragga dancehall est poursuivi pour tentative d'extorsion avec actes de torture et de barbarie, enlèvement, séquestration et tentative de meurtre. L’affaire serait liée à un trafic de drogue entre l'Hexagone et la Martinique.

Young Chang MC a été arrêté en 2013 alors qu’il était au début d'une carrière prometteuse. L’auteur de "Chokola Vany", "Madame Young", ou encore "Money Cake", avait été mis en examen, comme son agent ainsi qu’un troisième homme.

Une affaire de drogue

Tout commence en 2013 lorsque le chanteur et son manager proposent à une jeune femme, rencontrée à un concert dans la banlieue de Nancy, de transporter quatre kilos de cannabis de Paris vers la Martinique. La "mule" accepte mais elle se fait arrêter par les douaniers à son arrivée à Fort-de-France. Laissée libre, elle rentre dans l’Hexagone où ses commanditaires vont tout faire pour la retrouver, elle, et la drogue.

Lame chauffée à blanc, huile bouillante, viol

Le chanteur antillais, son manager et un troisième homme séquestrent l'un de ses amis dans un appartement de la banlieue de Nancy et le torture. Lame chauffée à blanc, huile bouillante, viol avec objet : les sévices durent près de deux heures. Les trois hommes fixent ensuite un rendez-vous à leur "mule" qui s’y rend avec son enfant et se retrouve à son tour prise en otage.

Des armes

Violentée, elle leur donne le nom d'un proche, susceptible d'avoir du cannabis. L’équipe débarque dans l’entrée de son immeuble armé de fusils à pompe et renouvelle les actes de violence. La jeune femme parvient à s'enfuir alors que les trois hommes tirent sur la façade de l'immeuble, avant de prendre la fuite.

Le chanteur guadeloupéen, son manager et leur ami ont été interpellés le 15 octobre 2013, en région parisienne. Young Chang MC est poursuivi pour 14 crimes et délits. Cette semaine, le procès devra déterminer les responsabilités des différents protagonistes de l’affaire. Le verdict est attendu vendredi prochain.